La Twist
 Bagues
 Boucles d'oreilles
 Pendentifs
 Colliers
 Sur-mesure


les basics

» » Mystérieuse Huguette Clark
Exporter en pdf  Exporter en pdf
Mystérieuse Huguette Clark

Le 15 avril 2012 : deux énormes "cailloux" sont mis aux enchères chez Christie's à New York.

 

Huguette Clark et ses diamants

 

Un diamant fancy vivid purplish Pink de 9 cts et un diamant taille émeraude de 44,09 cts D IF.

Ils sont adjugés respectivement pour $15,762,500 et $7,474,500 ! Ils appartiennent à une femme très secrète, Huguette Marcelle Clark, dont la fortune est estimée à plus de 400 000 000 de dollars …

 

Un petit retour en arrière s'impose :

 

Le 24 mai 2011, une vieille dame décède à l'age de 104 ans dans sa chambre d'hôpital au fameux Beth Israel Medical Center de NYC.

 

Sa mort fait alors l'effet d'une bombe dans le milieu journalistique. Cette femme n'est autre qu'Huguette Marcelle Clark!

 

Portrait d'Huguette Clark sur cuivre

 

Huguette est la fille et héritière du célèbre William A Clark. Une figure historique du Nouveau Monde, roi du cuivre et Sénateur (de 1901 à 1907). Monsieur Clark fut en son temps l'un des hommes les plus riches des USA.

 

Le Senateur William A Clark

 

Celui qui, parti de rien, sans sou et sans scrupule, fit fortune dans la prospection et l'extraction du cuivre des mines du Montana. Une version toutefois controversée du rêve américain. Marc Twain dira de lui : « il est une honte pour la nation américaine », qui aurait sa place au « pénitencier, avec les chaines au pieds et une balle dans la jambe » plutôt que de siéger au Sénat. Sans commentaires...

 

William Clark, veuf et père de 4 enfants d'un premier mariage, se remarie secrètement avec une française, Anna Eugenia la Chapelle lorsqu'il a 62 ans, elle n'en a que 23.

 

William Clark, Anna et Andree

 

Ils auront deux enfants, Andrée l'ainée et Huguette de quatre ans sa cadette. Andrée ne fêtera jamais son 17éme annniversaire, succombant à une méningite. Huguette ne s'en remettra pas.

 

Photo de famille, William Clark, Andree a gauche, Huguette a droiteHuguette Clark et son pere

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Du temps de son vivant, son père qui aime le beau et l'art, accumule et collectionne les œuvres d'art telles des peinture de Degas, de Renoirs, de Corot, de Monet … qu'il abrite dans une somptueuse demeure new yorkaise, qu'il a fait construire, entre la 5eme avenue et la 77ème.

 

La maison de William Clark

 

121 pièces, quatre galeries consacrées aux œuvres d'art, bains turcs, une ligne fériovaire pour l'approvisionnement du charbon  …

 

l'une des quatre galeries de la maison pour les oeuvres d'art

 

Le Corot de William Clark

 

 

A sa mort il fera don d'une grosse partie de ses collections à l'Institut Corcoran de Washingtown DC, dont ce Corot.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Quant à Huguette, jusqu'à son décès, personne ne saura où elle se terre, à quoi elle ressemble, à l'exception de ses avocats, financiers et infirmières.

 

Sa dernière photo publique date de 1930, du jour de son divorce.

 

Huguette Clark, la derniere photo connue d'elle

 

On sait seulement qu'elle a vécu avec sa mère jusqu'en 1963, date du décès de cette dernière. Huguette et sa mère ont notamment habité la maison de Bellosguardo à Santa Barbara.

Mais depuis 1991 ses propriétés, Bellosguardo, son manoir du Connecticut, son appartement de NYC, restent désepérement vides.

 

Analyse rapide de ses biens immobiliers:

 

Bellosguardo, Santa Barbara, Californie, estimée à $100 000 000, héritée de sa mère

 

Bellosguardo, Santa Barbara, Californie

 

Le Beau Château dans le Connecticut,

 

Le Beau Chateau, New Canaan, Connecticut

 

A une heure de NY, Huguette l'aurait acheté en 1952, pour fuire les horreurs de la Guerre Froide, raconte -t on …

Le château, dans lequel elle n'a jamais dormi, se compose notamment de 22 pièces, 9 chambres et 9 salles de bain, 11 cheminées, 1 vaste chambre fort.

 

A noter: il est mis en vente pour la somme de $19 800 000 chez Christie's.

 

Son appartement de NYC avec vue sur central Park, de 42 pièces et d'une superficie totale de 1393 mètres carrés.

 

Huguette Clark : L'immeuble de NY et son appartement aux 42 pièces

 

 

Huguette Clark : detail de l'interieur de son appartement

 

Ce gigantesque appartement a été depuis son décès redivisé, comme c'était le cas à l'origine de sa construction en 1915, en trois appartements dont la valeur totale est estimée à $55 000 000.

 

Pour les intéressés à la recherche d'un pied à terre, ces trois appartements sont en vente. Voir le site de Brown Harris Stevens.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pourquoi 1991 ?

 

C'est la date à laquelle la riche héritière décide de se retirer dans une chambre d'hopital sous des noms d'emprunt.

 

Et qu'y fit elle pendant ces dernières décennies ?

 

Elle continua de faire administrer ses biens et domaines via ses conseillers. Elle prit néanmoins de surprenantes décisions :

si Huguette Clark son Stradivarius " la Pucelle"

 

Ainsi la vente du Stradivarius de sa mère offert à Huguette pour ses 50 ans.

 

Une pièce exceptionnelle datant de 1709 appelé « la Pucelle» qui est vendue par Bock, son avocat, pour 6 millions de USD en 2001. C'est sur cet instrument qu'est joué le "Salut d'amour" que vous écoutez actuellement, interprété par James Ehnes.

 

 

Le Renoir "Dans les roses" d'Huguette Clark

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

ou encore ce Renoir « Dans les roses » 

adjugé en 2003 chez Sotheby's pour la somme de 23,5 millions de dollars.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Surprenantes et étranges décisions car dans son testament, à l'exception d'une peinture de Monet de la série des Nénuphars devant revenir au Corcoran Gallery of Art in Washington, D.C., elle avait l'intention de placer le reste de ses œuvres dans sa maison de Santa Barbara pour en faire un musée.

 

Mais surtout elle continua d'agrandir sa collection de poupées dont elle s'occupait comme des enfants, à défaut d'en avoir.

 

Huguette Clark et les poupées

Huguette Clark petite fille

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Elle passait ainsi ses commandes au Nain Bleu à Paris et y dépensa plus de $2.5 millions entre 1997 et 2006.

 

 

Elle en achetait aussi aux enchères via la maison de vente Thierault's qui reçut $729,000 entre 1997 et 2009.

 

 

 

 

 

 

Lorsque s'ouvre sa succession, dont le testament est aujourd'hui contesté par des neveux éloignés à qui Huguette a décidé de ne rien léguer, on découvre l'importance de sa fortune dont une partie a été donnée de son vivant à des proches. Ce qui n'est pas sans rappeler l'histoire de Liliane Bettencourt ...

 

Ainsi son amie Suzanne Pierre, aujourd'hui décédée, reçut environ 12 millions de dollars.

Hadassah Peri l'infirmiere d'Huguette Clark

 

 

 

Son infirmière Philippine, engagée en 1991, roulant désormais en Bentley, propriétaire de plusieurs maisons et dont le montant des sommes remises par la défunte s'élèverait à plus de 26 millions de dollars !

 

 

Wallace Boch l'avocat

 

 

Son avocat Wallace Bock, est aussi mis en cause pour utilisation abusive du carnet de chèque de sa cliente, en faveur des écoles de ses enfants par exemple ou de ce don de 1,5 million de USD pour la construction d'un abri anti atomique en Israël...là où sa fille vit actuellement.

 

 

 

 

 

 

La grosse surprise arrive lors de l'ouverture de son coffre bancaire resté scellé depuis 1940 !

 

Des bijoux qu'Huguette portait le jour de son divorce, à savoir ses deux bracelets signés Cartier ...

 

Les tresors d'Huguette Clark, vendus chez Christie's NY avril 2012

 

mais aussi notamment deux pièces exceptionnelles : les deux gros diamants dont nous parlions au début.

Les tresors d'Huguette Clark, vendus chez Christie's NY avril 2012
 

Nul ne saura la raison qui a poussé Huguette Clark à se retirer ainsi de la vie publique à l'âge de 24 ans.

 

Sa principale préoccupation était de rester discrète et de maintenir sa vie privée à tel point qu'elle refusa de porter plainte pour le vol d'une de ses peintures: "la danseuse faisant des pointes" de Degas.

 

Huguette Clark et "La danseuse faisant les pointes" de Degas

 

Cette toile avait mystérieusement disparue de son appartement de NY en 1992. Son avocat de l'époque avait prévenu Huguette. Cependant celle-ci lui avait demandé de ne rien faire qui pourrait lui causer une quelconque publicité, même si la perte de la peinture devait lui coûter des millions.

 

Son avocat contacta néanmoins le FBI mais elle refusa toute investigation, ne déclara même pas le vol à sa compagnie d'assurance ou encore au Art Loss Register.

 

Plus tard en 1993, un marchand d'art du nom de Peter Findlay entre en possession d'une toile de Degas, "une danseuse faisant des pointes" elle aussi ... Elle lui aurait été remise par un homme français la tenant de sa famille. Il la vend, pour une somme inconnue, à Henri Bloch, collectionneur et propriétaire du cabinet de fiscaliste H&R Block au Kansas. Henri Bloch est aussi l'administrateur du musée Musée Nelson-Atkins de l'art à Kansas City.

 

En 2007, le tableau est exposé dans ce Musée à la vue de tous. Et il n'y a aucun doute, il s'agit bien de la peinture volée. Les avocats s'affrontent mais personne ne veut d'un procès et certainement pas Huguette Clark qui souhaite néanmoins son retour.

Un arrangement est trouvé. Henri Bloch renonce à la propriété du tableau, mais la toile peut rester chez lui de son vivant et Huguette Clark en fait don au Musée Nelson Atkins. Estimation du don : $10 000 000

 

Huguette Clark fait alors une demande supplémentaire : que la toile soit prêtée au moins trois fois sur les prochaines 25 années à la Corcoran Galerie avec mention spéciale de son nom.

 

Toutefois à ce jour, la " danseuse faisant des pointes " réside en effet au Musée Nelson Aktins, mais il est écrit en dessous : don anonyme. Même dans sa tombe l'anonymat semble poursuivre Huguette.

idées du jour

 

Membre de la

Société Suisse de Gemmologie

 

Membre du

 

gia association alumni

 

Tous nos diamants sont certifiés

 

GIA diamant

hrd diamant

 

 
 

BusBy Jewelry livre ses bijoux  en Suisse et au Liechtenstein.

BusBy Jewelry  est une marque déposée et propriété de la société Fantomette Distribution Sarl, immatriculée au Rcs de Genève, Suisse.